Du jeudi 4 janvier à 9:00 au vendredi 5 janvier à 9:00.

Les prévisions météo complètes en direct par téléphone au
3201*
Consulter la météo de votre ville
Situation

 De jeudi après-midi à vendredi matin, un coup de vent lié à la dépression Brigitta balaie le nord du Cotentin et la Somme avec des rafales qui peuvent atteindre les 100 km/h près des côtes. En mer, des vagues de 4 à 6 m peuvent être relevées. En raison de faibles coefficients de marée (44 et 41), les risques de submersion littorale au moment de la pleine mer sont quasi inexistants.

 Par ailleurs, de nombreux cours d'eau du nord-est du pays subissent des crues importantes. L'Aa subit une crue très importante. Cette réaction est couplée à un état de fragilité des berges et des digues à l'aval. Les services de VIGICRUES indiquent que des débordements importants sont observés, en particulier à l'aval du tronçon de l'Aa.

Observation

Ce jeudi 

À 09 h, la situation s'est calmée. Les pluies et les averses font place à un temps plus calme. La décrue de l'Aa et des cours d'eau lorrains et ardennais s'amorce. Mais une nouvelle dépression, nommée Brigitta, aborde la Bretagne et provoque de nouvelles pluies et un renforcement du vent.

Evolution

Ce jeudi, un coup de vent balaie les côtes de la Manche, notamment le nord du Cotentin et la Somme. Il est moins fort que lors du passage de la tempête Henk. Les rafales les plus fortes seront essentiellement côtières et pourront atteindre 100 km/h. Ces fortes rafales ne déborderont pas dans les terres. Les pluies et les averses faibliront sur le Grand Est alors qu'elles persisteront sur les Hauts-de-France, freinant la décrue.

Par la suite, ce temps instable gagne les régions méditerranéennes ainsi que l'ouest des Pyrénées. C'est d'ailleurs du côté des Pyrénées-Atlantiques ainsi que dans le sud-est que les conditions météo pourraient fortement se dégrader vendredi, avec un risque d'épisode d'intempéries à surveiller, et surtout beaucoup de neige en montagne.

Liste des départements concernés